Flore des Alpes en Europe

Cliquez sur les photos pour grand format...

 Amarylidacées

_DSC7406_Lis maritime-Pancratium maritimum-Liliaceae-Espagne
_DSC7406_Lis maritime-Pancratium maritimum-Liliaceae-Espagne

_DSC7406_Lis maritime-Pancratium maritimum-Liliaceae-Espagne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'inflorescence, composée d'une petite dizaine de fleurs réunies en ombelle, est portée par une tige d'une trentaine de centimètres émergeant d'un gros bulbe enterré dans le sable.
Les feuilles de 8 à 20 mm de large, sont en lanières tordues en spirales. Les fleurs, dont le périanthe peut dépasser une dizaine de centimètres, exhalent une odeur agréable. La corolle est divisée en douze dents, deux dents entières séparant deux étamines. La floraison s'étale de juillet à septembre. La plante a la particularité de pouvoir s'enterrer plus profondément afin d'éviter son déchaussement,ou bien d'allonger sa tige en cas de recouvrement trop important par le sable.

Apiacées (Ombellifères)

_DSC6600_Lis orangé-Lis faux-safran-Equisetopsida Liliales
_DSC6600_Lis orangé-Lis faux-safran-Equisetopsida Liliales

_DSC6600_Lis orangé-Lis faux-safran-Equisetopsida Liliales

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a plus de 80 espèces de lis.A l'état sauvage ils sont répartis

dans l'hémisphère Nord, Amérique du Nord, Europe, Aisie, Chine,Japon,Corée et Sibérie.

Leur culture remonte à plus de 3000 ans.

DSC_3544_Berce du caucase-Heracleum mantegazzianum- apiaceae
DSC_3544_Berce du caucase-Heracleum mantegazzianum- apiaceae

DSC_3544_Berce du caucase-Heracleum mantegazzianum- apiaceae

 

La berce du Caucase est nuisible pour la santé et pour l’environnement.

Elle déstabilise les écosystèmes et elle contribue à l’érosion des berges.

Il ne faut jamais la semer, la planter, la multiplier ou la transporter.

Le contact avec la sève de cette plante provoque des réactions de la peau douloureuses qui ressemblent à des brûlures.Lorsque l’on doit la manipuler, il faut se protéger avec des gants et des vêtements longs.

Bien que le contact avec la sève soit sans douleur, les toxines qu’elle contient sont activées par la lumière (rayons UV)et rendent la peau extrêmement sensible au soleil, causant des dommages aux cellules cutanées superficielles, appelés phytophotodermatites. Elles peuvent se développer jusqu’à 48 heures après l’exposition à la sève.Elles sont caractérisées par la présence d’érythème et d’œdème locaux (peau rouge et gonflée), de cloques et d’ampoules ou encore de brûlures. Après guérison (environ une semaine), des taches brunes peuvent persister, et la région affectée peut demeurer sensible au soleil pendant plusieurs mois. Toutes les parties du corps peuvent être atteintes, mais le dos des mains,les bras, les jambes et le visage sont plus souvent atteints, puisqu’ils sont plus susceptibles d’être exposés aux toxines de la sève et aux rayons du soleil.

 

DSC_9130_ Panicaut bleu des Alpes/chardon bleu des Alpes-Eryngium alpinum-Apiacées.
DSC_9130_ Panicaut bleu des Alpes/chardon bleu des Alpes-Eryngium alpinum-Apiacées.

DSC_9130_ Panicaut bleu des Alpes/chardon bleu des Alpes-Eryngium alpinum-Apiacées.

 

Il s'agit d'une plante vivace glabre, haute de 30 à 60 cm, à souche épaisse d'où part une tige dressée feuillée, simple ou un peu rameuse au sommet. Les inflorescences s'épanouissent en juillet et en août..Le chardon bleu est protégé au niveau national d'après l'arrêté du 20 janvier 1982, il est donc strictement interdit de ramasser ou d'arracher cette plante à son milieu naturel. Il est cependant possible de trouver des plants ou des fleurs coupées à la vente, produits par des professionnels, et il faut savoir qu'ils doivent être délivrés avec un document officiel indiquant la date et le lieu de la récolte, ainsi que le nom du cultivateur, afin de prouver que ces derniers n'ont pas été prélevés dans la nature.

DSC_7823_ panicaut champêtre-Eryngium campestris-Apiaceae.
DSC_7823_ panicaut champêtre-Eryngium campestris-Apiaceae.

DSC_7823_ panicaut champêtre-Eryngium campestris-Apiaceae.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le panicaut commun (champêtre) porte de nombreux noms vernaculaires : chardon-Roland, chardon-roulant,éryngion blanc, herbe aux cent têtes, chardon d'âne...

 Cette plante est plutôt nuisible lorsqu'elle se trouve dans les pâturages et qu'elle se mêle aux fourrages. Cependant, la racine est réputée diurétique et apéritive.Sur ses racines, comme sur celles de Eryngium maritimumpousse parfois un champignon qui lui est inféodé, le pleurote du panicaut (Pleurotus eryngii). .

_DSC6814_Chardon bleu des Pyrénées-Panicaut de Bourgat-Eryngium bourgatii-Apiaceae
_DSC6814_Chardon bleu des Pyrénées-Panicaut de Bourgat-Eryngium bourgatii-Apiaceae

_DSC6814_Chardon bleu des Pyrénées-Panicaut de Bourgat-Eryngium bourgatii-Apiaceae

 

C'est un chardon d'une cinquantaine de centimètres aux fleurs bleu intense.

Plante vivace de 20-40 cm., bleuâtre, très épineuse, à souche épaisse ;

 Apocynacées.

_DSC4402_ Grande pervenche-Vinca major-Apocynacées.
_DSC4402_ Grande pervenche-Vinca major-Apocynacées.

_DSC4402_ Grande pervenche-Vinca major-Apocynacées

 

La pervenche (genre Vinca) est une plante herbacée pérenne de la famille des Apocynacées.

La pervenche se multiplie par stolons, comme le fraisier : ses tiges s'allongent,couvrent le sol et y prennent racine de place en place.

À chaque nouveau petit bouquet de racines se développe une nouvelle plante.

 Asparagaceae

_DSC9114_Scille à deux feuilles-Scilla bifolia-Asparagaceae
_DSC9114_Scille à deux feuilles-Scilla bifolia-Asparagaceae

_DSC9114_Scille à deux feuilles-Scilla bifolia-Asparagaceae

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme son nom l’indique, ce scille ne possède que deux feuilles, très rarement trois. Elle est parfois appelée Étoile bleue mais on trouve parfois des individus aux fleurs blanches. .

 Astéracées

_DSC4933_Bleuet-Cyanus segetum-Astéracéess
_DSC4933_Bleuet-Cyanus segetum-Astéracéess

_DSC4933_Bleuet-Cyanus segetum-Astéracées

 

Dans le langage des fleurs, le bleuet symboliserait la délicatesse

et la timidité et serait « le messager de tous les sentiments purs,

naïfs ou délicats .

Les bleuets – comme les coquelicots – continuaient à pousser dans

la terre retournée par les milliers d’obus qui labouraient

quotidiennement les champs de bataille.

 

DSC_9235-Crépide alpestre-Alpen-Pippau-Radicchiella alpestre-Astéracées
DSC_9235-Crépide alpestre-Alpen-Pippau-Radicchiella alpestre-Astéracées

DSC_9235-Crépide alpestre-Alpen-Pippau-Radicchiella alpestre-Astéracées

 

 

 

 

 

 

Haut. 5–30 cm. à 2–3 capitules, un peu blanche-pubescente à poils crépus.

Feuilles inf. lancéolées, sinuées-dentées à roncinées, les caulinaires gén. entières,

sessiles à base atténuée, demi-embrassantes, presque glabres ou un peu pubescentes.

Involucre long de 12–16 mm, peu ou pas glanduleux.

Fleurs jaunes. Akènes longs de 7–11 mm, atténués en bec ;

_DSC8880_Campanule alpestre-Campanula alpestris-Astéracées-Alpine bellflower
_DSC8880_Campanule alpestre-Campanula alpestris-Astéracées-Alpine bellflower

_DSC8880_Campanule alpestre-Campanula alpestris-Astéracées-Alpine bellflower

 

Plante vivace de 3-10 cm

; fleurs bleues, penchées, solitaires au sommet de la tige munie de petites bractées ;

calice poilu, muni de 5 appendices d'un tiers plus courts que le tube, à lobes ovales-lancéolés,

égalant le tiers de la corolle ; celle-ci grande (3-4 cm.), glabre, à lobes très courts, ovales mucronés ;

capsule penchée.
Débris rocailleux des hautes montagnes siliceuses ; AIpes de la Savoie, du Dauphinné, de la Provence.

Italie septentrionale

_DSC8130_Centaurée uniflore-Centaurea uniflora-Astéracées-Puerto de Somiedo
_DSC8130_Centaurée uniflore-Centaurea uniflora-Astéracées-Puerto de Somiedo

_DSC8130_Centaurée uniflore-Centaurea uniflora-Astéracées-Puerto de Somiedo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette centaurée déploie son capitule rose dans les prés secs et les rocailles.

Ses feuilles et sa tige sont couverts d’un duvet blanc.

Comme son nom l’indique, chaque plante ne développe qu’un unique capitule couvert

de cils jaunes. Floraison juillet/août.
- la tige simple porte des feuilles blanches, cotonneuses, dont le limbe entier est traversé

par une nervure unique ;
- une centaurée aurait guéri les blessures d'un centaure, être mythique

(moitié homme, moitié cheval) de la mythologie grecque,

d'où le nom, employé dès le Moyen-Age.

_DSC8883_Cirse à feuilles de deux sortes-Cirsium hétérophyllum-Astéracées
_DSC8883_Cirse à feuilles de deux sortes-Cirsium hétérophyllum-Astéracées

_DSC8883_Cirse à feuilles de deux sortes-Cirsium hétérophyllum-Astéracées

 

Ce cirse présente la paricularité d'avoir des tiges florales sans épines

et des feuilles supérieures entières, non épineuses.

On le trouve dans les montagnes du nord de l'Europe.

-Catananche bleue-Catananche caerulea-Astéracée
-Catananche bleue-Catananche caerulea-Astéracée

_JPM1181-Catananche bleue-Catananche caerulea-Astéracée

 

Le genre botanique Catananche, appartenant à la famille des Astéracées, se compose de deux espèces méditerranéennes :Catananche caerulea L. (la catananche bleue), la plus répandue, poussant depuis l'Espagne jusqu'à l'Italie

 

 

Bractées-Catananche bleue-Catananche caerulea-Astéracée
Bractées-Catananche bleue-Catananche caerulea-Astéracée
Bractée-Catananche bleue-Catananche caerulea-Astéracée
Bractée-Catananche bleue-Catananche caerulea-Astéracée
DSC_4087_1_Aster des Alpes-Aster alpinus-Astéracées
DSC_4087_1_Aster des Alpes-Aster alpinus-Astéracées

DSC_4087_1_Aster des Alpes-Aster alpinus-Astéracées

L'aster des Alpes étonne par sa floraison printanière. 
Ses tiges florales naissent d'un bouquet de feuilles vert sombre légèrement pubescentes, disposées en rosette à la base du plant. Elles forment des touffes compactes très florifères.

Floraison de Mai à juin.Hauteur: 30 cm Largeur: 35 cm

_DSC5246_Adénostyle à feuilles d’Alliaire-Adenostyles alliariae-Asteracées
_DSC5246_Adénostyle à feuilles d’Alliaire-Adenostyles alliariae-Asteracées

_DSC5246_Adénostyle à feuilles d’Alliaire-Adenostyles alliariae-Asteracées


Cette adénostyle pousse près des zones humides de l’étage subalpin ou

dans les mégaphorbiaies.

Ses capitules comptent de 3 à 6 fleurs roses formant généralement une très grosse inflorescence.

Ses feuilles sont assez grandes et blanches sur le dessous.

 

DSC7781_Oursin bleu-Echinops ritro-Astéracées
DSC7781_Oursin bleu-Echinops ritro-Astéracées

DSC7781_Oursin bleu-Echinops ritro-Astéracées

 

Cette plante herbacée vivace a une taille moyenne

(< 80 cm).  La floraison a lieu entre juillet et septembre.

On peut dire en quelque sorte que l'inflorescence est un capitule de capitules.

Bien que la pollinisation se fasse généralement grâce aux insectes (plante entomogame), une auto-fécondation est possible.

Les fruits sont des akènes, transportés et disséminés

par le vent.

_DSC7073_Immortelle des dunes-Helichrysum stoechas-Astéracées-Espagne plage de Ceiruga
_DSC7073_Immortelle des dunes-Helichrysum stoechas-Astéracées-Espagne plage de Ceiruga

_DSC7073_Immortelle des dunes-Helichrysum stoechas-Astéracées-Espagne plage de Ceiruga

 

  C’ est une vivace aromatique à souche ligneuse qui forme des touffes

de 10 à 40 cm de hauteur.

La floraison s’étale de juin à septembre, en capitules de 4 à 6 mm

de diamètre regroupés en corymbes, de couleur jaune doré.
  Les fleurs qui fanent et se dessèchent persistent sur la plante,

tout en gardant leur belle couleur dorée, ce qui évoque l’immortalité.
 

 

 salsifis cultivé-Tragopogon porrifolius
_DSC5263_salsifis cultivé-Tragopogon porrifolius-Astéracées

_DSC5263_salsifis cultivé-Tragopogon porrifolius-Astéracées

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est une plante herbacée bisannuelle, atteignant un mètre de haut,à feuilles longues étroites, d'une couleur vert gris.

Les inflorescences sont des capitules isolés groupant des fleurs violettes.

L'involucre, qui comporte 5 à 12 bractées soudées ensemble à la base,est plus long que les fleurs.

Les fruits, des akènes, sont prolongés par un bec qui porte une aigrette de poils plumeux.

La racine pivotante est charnue, lisse, blanc jaunâtre, longue d'environ 20 cm.

_DSC9160_Tussilage-Tussilago farfara-Asteraceae
_DSC9160_Tussilage-Tussilago farfara-Asteraceae

_DSC9160_Tussilage-Tussilago farfara-Asteraceae


Les capitules et les feuilles du tussilage peuvent être consommées

en infusion ou en salade. Au XVIII siècle, le tussilage était prescrit par certains médecins pour soigner l’Asthme et le Coryza. Il fut ensuite prescrit pour résoudre des problèmes d’éruptions cutanées et de teigne.. Fréquemment utilisé en phytothérapie, le tussilage est l’un des plus vieux remèdes naturels permettant un traitement sain de vos troubles respiratoires ou maux de gorges, bronchites, asthme, etc.

DSC_4919_Chicorée sauvage-Cichorium intybus-Astéracées
DSC_4919_Chicorée sauvage-Cichorium intybus-Astéracées

DSC_4919_Chicorée sauvage-Cichorium intybus-Astéracées

 

C'est une plante herbacée robuste, plus ou moins pubescente, vivace, de 40 cm à 1 m de haut,

très commune dans les prés,

les champs incultes et au bord des chemins.

 

Ils s'étalent par temps ensoleillé et se rapprochent la nuit ou par temps couvert.

Les fruits (akènes) sont surmontés d'une couronne de poils (pappus).

La racine est pivotante.

Toutes les parties de la plante sont amères.

Elle est à l'origine des chicorées à café, des endives ou chicons et des chicorées pain de sucre.

 Boraginacées

_DSC4968_Henné jaune, Orcanette jaune-Alkanna lutea-Boraginaceae (Photographiée en Turquie)
_DSC4968_Henné jaune, Orcanette jaune-Alkanna lutea-Boraginaceae (Photographiée en Turquie)

_DSC4968_Henné jaune, Orcanette jaune-Alkanna lutea-Boraginaceae

(Photographiée en Turquie)


Borraginacée annuelle caractérisée par ses fleurs jaunes en grappes terminales

et sa pilosité raide.

Plante à port diffus et très ramifié. Espèce très très rare en France continentale,

semble localement plus abondante en Corse

(tout en restant globalement rare).

_DSC3451_Vipérine commune-Echium vulgare-Boraginacées
_DSC3451_Vipérine commune-Echium vulgare-Boraginacées

_DSC3451_Vipérine commune-Echium vulgare-Boraginacées

 

C'est une plante bisannuelle,

C'est une plante mellifère.

L'attirance des abeilles, bourdons et papillons pour cette plante est exceptionnelle.

Elle leur fournit un abondant nectar pendant plusieurs semaines consécutives.

Un hectare de vipérine fournit 300 à 400 kg d'un excellent miel.

 cette plante soignait les morsures de vipère.

En fait, elle contient un alcaloïde paralysant comme le curare, l'échiine ou cynoglossine,

mais en quantité si faible (0,0017 pour cent du poids de la plante fraîche) qu'elle est inoffensive pour l'homme.

La pharmacopée cependant l'utilise en infusion pour calmer la toux,fleurs séchées aux propriétés dépurative, pectorale et diurétique.

 Cactacées

_DSC6742-Fleur figuier de barbarie-Cactaceae
_DSC6742-Fleur figuier de barbarie-Cactaceae

_DSC6742-Fleur figuier de barbarie-Cactaceae

 

C'est une plante arborescente qui peut atteindre de 3 à 5 mètres de haut.

Ces cladodes assurent la fonction chlorophyllienne à la place des feuilles, et sont recouvertes d'une cuticule céreuse (la cutine), qui limite la transpiration et les protège contre les prédateurs.

Les glochides, fines épines de quelques millimètres, de couleur brunâtre, se décrochent facilement, mais munis de minuscules écailles en forme d'hameçons s'implantent solidement dans la peau et sont très difficiles à retirer. Ils se cassent facilement quand on cherche à les enlever.

 Caprifoliaceae

DSC_4912_Cardère sauvage-Cabaret des oiseaux-Dipsacus fullonum-Caprifoliaceae
DSC_4912_Cardère sauvage-Cabaret des oiseaux-Dipsacus fullonum-Caprifoliaceae

DSC_4912_Cardère sauvage-Cabaret des oiseaux-Dipsacus fullonum-Caprifoliaceae 

 

C'est une plante bisannuelle, de 70 cm à 1,5 m de haut.

Les feuilles opposées par paires le long de la tige sont soudées par leur base deux à deux et forment une cuvette

dans laquelle l'eau de pluie peut s'accumuler, d'où le nom vernaculaire de

« cabaret des oiseaux ».

 

Cette espèce est originaire d'Afrique du Nord, du Proche-Orient et d'Europe, depuis les Îles Britanniques,

le Benelux, l'Allemagne et la Pologne jusqu'au bassin méditerranéen.

 

 

 Caryophyllaceae

_JPM1262-Oeillet arméria-Dianthus armeria-Caryophyllaceae
_JPM1262-Oeillet arméria-Dianthus armeria-Caryophyllaceae

_JPM1262-Oeillet velu-Armoirie- arméria-Dianthus armeria-Caryophyllaceae


C'est une espèce commune, en général, qui pousse dans les pelouses,

au bord des chemins et en lisière des bois.

Hauteur :10 à 50 cm.  Fleur :15 mm.

Floraison :juin à août. Altitude :0 à 1200 m.

_DSC6333_Oeillet des Chartreux-Dianthus carthusianorum-Caryophyllaceae
_DSC6333_Oeillet des Chartreux-Dianthus carthusianorum-Caryophyllaceae

_DSC6333_Oeillet des Chartreux-Dianthus carthusianorum-Caryophyllaceae


Le nom provient du grec dias: jour ou jupiter et anthos: fleur, en raison de leur beauté.

Les chartreux ont planté en grand nombre cet œillet dans leur monastère.

_DSC8131_Oeillet des dunes-Dianthus gallicus-Caryophyllaceae
_DSC8131_Oeillet des dunes-Dianthus gallicus-Caryophyllaceae

_DSC8131_Oeillet des dunes-Dianthus gallicus-Caryophyllaceae

 

Cette jolie plante est une endémique des dunes atlantiques françaises

et espagnoles, c’est-à-dire qu’on ne la rencontre nulle part ailleurs

dans le monde.

Les fleurs de l’œillet dégagent un parfum suave.
L’œillet des dunes a une autre caractéristique : ses fleurs ont un parfum

intense . Si vous ne rechignez pas à vous mettre à quatre pattes au milieu

de la dune, vous verrez que le parfum de l’œillet est assez violent.

 

En raison de sa beauté, il a souvent été cueillie.

Devenu rare, il est désormais protégé au niveau national.

 

 Cistaceaes

_DSC8857_Minuartie à feuilles de mélèze-Minuartia laricifolia-Caryophyllacées
_DSC8857_Minuartie à feuilles de mélèze-Minuartia laricifolia-Caryophyllacées

_DSC8857_Minuartie à feuilles de mélèze-Minuartia laricifolia-Caryophyllacées

 

 

 

 

 

 

 

Cette minuartie se rencontre dans les pinèdes, mélézins et éboulis sur sols acides.

Elle se reconnaît à la grande taille de ses fleurs, ses pédicelles floraux pubescents

et ses feuilles longues et fines.Feuilles persistantes, vertes.

Plante tapissante. Fleurs blanches.
Origine : montagnes d'Europe.

_DSC4021_Ciste de Crête-Cistus creticus-en corse mucchju rossu-Cistaceaes
_DSC4021_Ciste de Crête-Cistus creticus-en corse mucchju rossu-Cistaceaes

_DSC4021_Ciste de Crête-Cistus creticus-en corse mucchju rossu-Cistaceaes

 

Le ciste de Crête est un arbrisseau aux fleurs roses chiffonnées, haut de 0,5 à 1,5 m, caractéristique du maquis corse.

Les autres cistes indigènes de Corse ont des fleurs blanches.

Il est appelé en Corse mucchju rossu

 Crassulacées

_DSC8863_Joubarbe-barbe de Jupiter-Sempervivum-Crassulaceae-houseleek
_DSC8863_Joubarbe-barbe de Jupiter-Sempervivum-Crassulaceae-houseleek

_DSC8863_Joubarbe-barbe de Jupiter-Sempervivum-Crassulaceae-houseleek

 

Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives, ressemblant à de "minis artichauds" ou à des plantes grasses. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale.

En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
Les joubarbes sont de petites vivaces, très décoratives. Reconnaissables par leur fameux port en rosette, elles possèdent de nombreuses petites feuilles succulentes qui s'agglutinent, très serrées et de façon hélicoïdale, à la courte tige centrale. La forme des feuilles est très variable : linéaire, oblongue, lancéolée, elliptique, spatulée ou même cordiforme. Parfois lisses ou duveteuses, veloutées ou poisseuses, elles se teintent de diverses couleurs : jaune, vert, bleu-vert, gris, rougeâtre, pourpre plus ou moins foncé...
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/joubarbe.php#b7ZESiLLgDvgyq9G.99
_DSC8467_Joubarbe à toile d'araignée- Sempervirum arachnoideum-Crassulacées-Cobweb Houseleek
_DSC8467_Joubarbe à toile d'araignée- Sempervirum arachnoideum-Crassulacées-Cobweb Houseleek

_DSC8467_Joubarbe à toile d'araignée- Sempervirum arachnoideum-Crassulacées-Cobweb Houseleek


La joubarbe à toile d’araignée est une belle fleur rose poussant sur les roches d’altitude.

Elle doit son nom aux fils blancs situés sur ses rosettes de feuilles.

Ces fils assurent une fonction de rétention d’eau pour les besoins de la plante, ils permettent également de différencier cette joubarbe de ces cousines proches

(joubarbe des montagnes et joubarbe des toits).

DSC_5205_Joubarbe des montagnes-Sempervivum montanum-Crassulacées
DSC_5205_Joubarbe des montagnes-Sempervivum montanum-Crassulacées

DSC_5205_Joubarbe des montagnes-Sempervivum montanum-Crassulacées

 

C'est une plante grasse de montagne poussant entre 1 000 m et plus de 2 500 m dans le sud de l'Europe.

En Provence, cette plante robuste avec des fleurs en étoiles roses qui s'épanouissent en juillet/août devient rare. Cette espèce de joubarbe existe sur les crêtes de la montagne Sainte-Victoire entre 940 m et 1 010 m ; elle est à protéger absolument du fait de sa rareté dans cette région, elle y fleurit en juillet lorsque la sécheresse et la canicule ne sont pas trop sévères, sinon les boutons floraux ne s’épanouissent pas et se dessèchent.

Elle n'existe pas dans le massif de la Sainte-Baume ni au Mont Aurélien, elle existe dans la région des gorges du Verdon.

_DSC7051_Chardon bleu des sables-Eryngium maritimum-Espagne Plage de Ceiruga
_DSC7051_Chardon bleu des sables-Eryngium maritimum-Espagne Plage de Ceiruga

_DSC7051_Chardon bleu des sables-Eryngium maritimum-

Espagne Plage de Ceiruga

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le chardon bleu des sables est une plante vivace, épineuse.Généralement peu élevé car souvent couché par les vents, sa taille est comprise entre 30 et 60 cm, Il fleurit de juin à septembre. Appelée aussi "panicaut de mer", le "chardon bleu des sables" ou "chardon des dunes"était une plante autrefois très courante.

Elle est devenue rarissime dans certains départements littoraux de l’ouest.

 Aujourd’hui c’est une plante protégée du parc d’Armorique, et de beaucoup de promeneurs qui sont devenus autant de veilleurs, de protecteurs.

_DSC7053_Panicot marime-Eryngium maritimum-Espagne plage de Ceiruga
_DSC7053_Panicot marime-Eryngium maritimum-Espagne plage de Ceiruga

_DSC7053_Panicot marime-Eryngium maritimum-

Espagne plage de Ceiruga

 

C'est une plante vivace vert-bleuté aux feuilles coriaces, épineuses, aux fleurs bleues en capitules arrondis.

On le rencontre en taches parfois importantes dans les dunes et zones de galets du littoral.

Il fleurit de juin à septembre.Comme le Panicaut champêtre, ses racines peuvent être les hôtes du Pleurote du Panicaut.

 

La cueillette est interdite dans plusieurs départements français

 Dipsacacées

_DSC8885_Scabieuse succise-Mors du diable-Succisa pratensis-Devil's bit scabious-Dipsacacées
_DSC8885_Scabieuse succise-Mors du diable-Succisa pratensis-Devil's bit scabious-Dipsacacées

_DSC8885_Scabieuse succise-Mors du diable-Succisa pratensis-Devil's bit scabious-Dipsacacées


Plante herbacée velue, élevée de 30 à 80 cm, à rhizome brusquement tronqué non loin du collet, d'où le nom succise. 

Plante mellifère.

Espèce commune en montagne dans les prés humides, les tourbières, les marécages, forêts clairsemées humides.

Absente en sols calcaires.

Se rencontre depuis la plaine jusqu'à 1800.

 Equisetaceae

_DSC9010_Prêle des marais-Equisetum palustre-Equisetaceae
_DSC9010_Prêle des marais-Equisetum palustre-Equisetaceae

_DSC9010_Prêle des marais-Equisetum palustre-Equisetaceae

 

De par la présence de thiaminase dans sa composition, elle est toxique et a été responsable d'empoisonnement de bétail, notamment de chevaux.

E. palustre apparaît souvent dans les prairies marécageuses et les pâturages humides sur les sols argileux,

principalement à basse altitude; on ne la trouve que rarement dans les endroits élevés bien qu'on l'ait trouvée dans les Alpes à 2450 mètres d'altitude..

 Euphorbiacées

_DSC7112_Euphorbe maritime-Euphorbia paralias-Euphorbiacées-Espagne plage Ceiruga
_DSC7112_Euphorbe maritime-Euphorbia paralias-Euphorbiacées-Espagne plage Ceiruga

_DSC7112_Euphorbe maritime-Euphorbia paralias-Euphorbiacées - Espagne plage Ceiruga


Plante vivace très commune sur les sables du littoral, parfois aussi parmi les galets fins,

depuis la Grande-Bretagne et l'Atlantique jusqu'aux rivages méditerranéens.

Cette euphorbe, qui adore la chaleur, fleurit entre mai et septembre une végétation vivace pionnière des sables dunaires méditerranéenne.

 Fabacées

_DSC5228_Cytise à feuilles sessiles-genêt d'Italie-Cytisophyllum sessilifolium-Fabaceae.
_DSC5228_Cytise à feuilles sessiles-genêt d'Italie-Cytisophyllum sessilifolium-Fabaceae.

_DSC5228_Cytise à feuilles sessiles-genêt d'Italie-Cytisophyllum sessilifolium-Fabaceae.

 

Les feuilles de ce genêt sont dites sessiles car elles sont directement implantées sur la tige,

elles ne possèdent pas de pétiole.

Elles sont glabres, divisées en trois folioles. Les fleurs forment des grappes.

Attention, les feuilles sont sessiles uniquement sur le rameau florifère.

_DSC5256_Vesce du Bengale-Vicia benghalensis-Fabaceae
_DSC5256_Vesce du Bengale-Vicia benghalensis-Fabaceae

_DSC5256_Vesce du Bengale-Vicia benghalensis-Fabaceae


Cette magnifique vesce peut se reconnaître assez facilement à la couleur pourpre foncé de ses fleurs.

Ses feuilles et ses tiges sont couvertes d’une longue pilosité soyeuse. C’est une plante des champs secs et des pelouses.

Plante annuelle, parfois pérenne, de 30 à 80 cm, grimpante, vrilleuse, mollement velue, se rencontre dans les friches,

les champs arides, de tout le pourtour méditerranéen.  

 Gentianacées

_DSC8864_Gentiane champêtre-Gentianella campestris-Gentianacées-Whorl-grass
_DSC8864_Gentiane champêtre-Gentianella campestris-Gentianacées-Whorl-grass

_DSC8864_Gentiane champêtre-Gentianella campestris-Gentianacées-Whorl-grass


 Floraison : juin-septembre.

Inflorescence de type cyme bipare.

Fleurs (3 cm) violettes, pédicellées.

 Pollinisation entomogame.

C'est une plante basse mais au port érigé (3 à 30 cm de haut),

Les fleurs sont lilas ou roses ou blanches.

_DSC5239_Gentiane de printemps-Gentiana verna-Gentianacées
_DSC5239_Gentiane de printemps-Gentiana verna-Gentianacées

_DSC5239_Gentiane de printemps-Gentiana verna-Gentianacées

 

C'est une plante vivace basse qui pousse en touffe gazonnante à moyenne altitude sur sol moyennement acide à calcaire.

Les fleurs attirent les papillons et les abeilles (en particulier les bourdons).

Les fourmis sont responsables de la propagation de ses graines. En moyenne montagne comme le Jura et les Balkans jusqu'à une altitude de

2.600 m et dans les régions montagneuses

Elle a tendance à prospérer sur les prairies sèches à sol calcaire ou siliceux . Sa rareté dans certains pays européens a entraîné sa protection comme espèce menacée.

 Géraniacées

_DSC7115_Bec de cigogne-Erodium ciconium-Espagne plage de Ceiruga
_DSC7115_Bec de cigogne-Erodium ciconium-Espagne plage de Ceiruga

_DSC7115_Bec de cigogne-Erodium ciconium

-Espagne plage de Ceiruga


Plante annuelle,de 10-60 cm. 

feuilles ovales ou oblongues,.fleurs d'un bleu clair,

 Hypéricaceaes

_DSC4575_Millepertuis hirsute-Hypericum hirsutum-Hypericaceae
_DSC4575_Millepertuis hirsute-Hypericum hirsutum-Hypericaceae

_DSC4575_Millepertuis hirsute-Hypericum hirsutum-Hypericaceae


Ce millepertuis pousse dans les bois frais et humides. Peut-être confondu avec " l'herbe à mille trous". Ces deux millepertuis possèdent des feuilles paraissant criblées de trous, visibles à contre-jour. Ces trous sont des glandestranslucides, de minuscules vésicules remplies d'une essence aromatique.

_DSC6223_Millepertuis-Hypericum androsaemum- Hypéricacées
_DSC6223_Millepertuis-Hypericum androsaemum- Hypéricacées

_DSC6223_Millepertuis-Hypericum androsaemum- Hypéricacées

 

Les millepertuis sont le plus souvent des plantes herbacées,

annuelles ou vivaces.

 

 

 

 

 

 il existe des espèces à fruits charnus Non comestibles (Hypericum androsaemum) cf.photo.

 Iradacées

_DSC3362_Iris des marais- iris faux acore-iris jaune-Iris pseudacorus-Iridacées
_DSC3362_Iris des marais- iris faux acore-iris jaune-Iris pseudacorus-Iridacées

_DSC3362_Iris des marais- iris faux acore-iris jaune-Iris pseudacorus-Iridacées

 

L’iris des marais fait partie de la grande famille des iridacées et fait partie de celles dont le besoin en eau est le plus grand. Elle aime avoir les pieds dans l’eau et s’adapte particulièrement à l’ornement des berges, étangs, marais et point d’eau.

 L’iris des marais est une plante assez rustique qui supporte très bien l’hiver.

Le froid participe même au bon développement de la plante. Ses fleurs sont caractérisées par 3 pétales magnifiques de couleur jaune.

 

 Liliacées

_DSC4263_Asphodèle blanc-Asphodelus albus-Liliacées-(Xanthorrhoeaceae)
_DSC4263_Asphodèle blanc-Asphodelus albus-Liliacées-(Xanthorrhoeaceae)

_DSC4263_Asphodèle blanc-Asphodelus albus-Liliacées-(Xanthorrhoeaceae)

 

 

Les asphodèles sont des plantes vivaces monocotylédones, appartenant à la famille des Liliacées et au genre Asphodelus.

La plupart des espèces poussent autour du bassin méditerranéen et ont une prédilection pour les sols calcaires

. À noter cependant une espèce alpine, A. albus (et sa sous-espèce A. delphinensis), ainsi qu'une espèce poussant à la fois sur les côtes de Bretagne et de Galice.

_DSC6910_colchique des Pyrénées ou safran des Pyrénées, Colchicum montanum-Liliacées
_DSC6910_colchique des Pyrénées ou safran des Pyrénées, Colchicum montanum-Liliacées

_DSC6910_colchique des Pyrénées ou safran des Pyrénées, Colchicum montanum-Liliacées


Le colchique des Pyrénées est une plante vivace de 3 à 7 cm.

 La floraison se situe entre juillet et octobre.

Les feuilles canaliculées, qui mesurent 7 à 22 sur 0,3 à 1 cm, apparaissent à la fin de la floraison.

Le fruit est une capsule, qui libère ses graines à la fin du printemps suivant.

_DSC8008-Agapanthe-Agapanthus-Liliacées
_DSC8008-Agapanthe-Agapanthus-Liliacées

_DSC8008-Agapanthe-Agapanthus-Liliacées

 

L'Agapanthe est d'une couleur assez intense.

C'est une variété très florifère.

Les fleurs, d'un beau bleu, s'épanouissent tout au long de l'été.

 Superbe en potée sur la terrasse, l'agapanthe sera aussi très jolie en massif.

Ceci d'autant plus que son feuillage persistant .

DSC_1923_Martagon Lily ou Turk's-cap Lily_Liliacées
DSC_1923_Martagon Lily ou Turk's-cap Lily_Liliacées

DSC_1923_Martagon Lily ou Turk's-cap Lily_Liliacées

 

Cette plante herbacée mesure de 50 cm à 1 m de hauteur.

La floraison a lieu en été (juin/juillet).

Le lis martagon est une espèce d'Europe méridionale et médiane, surtout présente

dans les bois et les prairies des régions de montagne.

 

En France, on trouve cette espèce sur les pentes boisées fraîches,

de préférence sur sol calcaire, à une altitude comprise entre 0 et 2800 m.

 

Le lis martagon est une espèce protégée et la cueillette

est interdite suivant les arrêtés préfectoraux.

 Malvacées

 DSC_4404_Rose trémière-Alcea rosea- Malvaceae
DSC_4404_Rose trémière-Alcea rosea- Malvaceae

 DSC_4404_Rose trémière-Alcea rosea- Malvaceae

 

C'est une plante typique des jardins champêtres,

On accorde à la rose trémière des vertus médicinales.

hauteur : 1,5 à 2,5 m, voire jusqu'à 3,5 plus dans certaines régions.

En Normandie certaines roses trémières atteignent plus de 4 m, remarquable par leur hauteur et leurs durée de floraison d'avril à septembre.

 Myrtacées

_DSC6915-Rince-bouteille-Callistemon citrinus-Myrtacées
_DSC6915-Rince-bouteille-Callistemon citrinus-Myrtacées

_DSC6915-Rince-bouteille-Callistemon citrinus-Myrtacées

 

Les callistemons sont des arbustes.

Ce genre botanique comprend 34 espèces de buissons, dont la plupart sont endémiques d'Australie. Ces arbustes sont aussi surnommés rince-bouteille en raison de la forme de leurs fleurs. Ils fleurissent de mai à septembre.

Ces fleurs ressemblent à des goupillons rouges, qui sont en fait formés par des étamines d’un beau rouge vif.

Son feuillage vert et persistant est un autre atout de cet arbuste décoratif.

 Oléacées

DSC_8916_L’olivier-Olea europaea-Oléacées
DSC_8916_L’olivier-Olea europaea-Oléacées

DSC_8916_L’olivier-Olea europaea-Oléacées


Les représentants de l'espèce Olea europaea sont des arbustes ou des arbres pouvant atteindre jusqu'à 15 m de hauteur. 

Les fruits sont des drupes charnues à noyau dur, longues de 5 mm à 4 cm, qui deviennent noires à maturité

 Onagracées

DSC_9231-Epilobe des moraines Epilobium fleischeri-Onagracées
DSC_9231-Epilobe des moraines Epilobium fleischeri-Onagracées

DSC_9231-Epilobe des moraines Epilobium fleischeri-Onagracées

 

Cette variété d’épilobe s’épanouit aux confins des glaciers, au sein des amoncellements de cailloux et de roches qu’on appelle

« moraines ». Pour croître et se multiplier dans ce monde minéral, l’épilobe des moraines a développé des trésors d’ingéniosité : des racines souterraines puissantes, capables de capter l’eau enfouie sous les rochers, mais aussi une capacité à s’auto-reproduire en fabriquant des rejets - sorte de clones d’épilobe - qui sont à l’origine de sa prolifération inattendue dans cet espace hostile. Sur le plan médicinal, elle est utilisée pour traiter les désordres digestifs, les brûlures et les irritations cutanées. En cosmétique, outre son action apaisante reconnue, la Recherche a démontré la capacité de l’épilobe des moraines à limiter la sécrétion excessive de sébum.

DSC_9846_Onagre bisannuelle-Oenothera biennis-Onagracées
OenoDSC_9846_Onagre bisannuelle-Oenothera biennis-Onagracéesthera biennis

DSC_9846_Onagre bisannuelle-Oenothera biennis-Onagracées

 

 L’Onagre bisannuelle pousse généralement sur des sols assez sablonneux au soleil ou à la mi-ombre mais pas au-dessus de 700 m d’altitude

Floraison parfumée de juin à septembre.

L’onagre bisannuelle attire différents types de papillons de nuit, comme les sphinx, mais également les abeilles.

Les pinsons, mésanges et autres accenteurs mouchets sont friands de ses graines très riches en huile bénéfique.

 Papavéracées

_DSC7077_Glaucie jaune-Pavot cornu-Glaucium flavum-Papavéracées-Espagne plage de ceiruga
_DSC7077_Glaucie jaune-Pavot cornu-Glaucium flavum-Papavéracées-Espagne plage de ceiruga

_DSC7077_Glaucie jaune-Pavot cornu-Glaucium flavum-Papavéracées-Espagne plage de ceiruga

 

La glaucie jaune a une croissance rapide et forme une touffe compacte

mais aérienne.

Tolérant les sols pierreux, la glaucie jaune est une plante de rocaille

originale pouvant atteindre 90 cm de haut.

 

 Attention, la glaucie jaune renferme un latex toxique.

_DSC4237_Coquelicot-Papaver rhoeas-Papavéracées
_DSC4237_Coquelicot-Papaver rhoeas-Papavéracées

_DSC4237_Coquelicot-Papaver rhoeas-Papavéracées

 

Le coquelicot est une plante annuelle d'apparence fragile, à l'image de sa tige très fine et velue, peu ramifiée,

sa graine toxique peut se mêler aux grains de blé.

Lorsqu'on la coupe, elle laisse échapper un suc laiteux, comme les autres pavots.
 Les fruits (à ne pas confondre avec les fleurs en boutons) sont des capsules glabres contenant une grande quantité de graines,facilement disséminables par le vent.

 

 Poacées

_DSC7936_Lagure ovale-Queue de lièvre- Poacées
_DSC7936_Lagure ovale-Queue de lièvre- Poacées

_DSC7936_Lagure ovale-Queue de lièvre- Poacées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lagure ovale, appelé aussi gros-minet ou queue-de-lièvre, est une plante herbacée annuelle de la famille des Poacées assez commune en Europe dans les régions littorales.

Elle est parfois cultivée comme plante ornementale pour ses inflorescences soyeuses et décoratives, utiles pour la confection de bouquets secs.

 Lythracées/Punicacées

_DSC5312_Grenadier commun-Punica granatum-Lythracées/Punicacées
_DSC5312_Grenadier commun-Punica granatum-Lythracées/Punicacées

_DSC5312_Grenadier commun-Punica granatum-Lythracées/Punicacées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chez le grenadier, fruits et fleurs sont tout aussi intéressants l’un que l’autre.

Les grenades, fruits du grenadier, sont souvent d’une belle couleur rouge orangé et gorgées de jus. La pulpe des fruits est comestible.
Les grenadiers sont des plantes dont la longévité est impressionnante, ils peuvent atteindre 200 ans

Famille des Ranunculaceae

_DSC9106-Anémone des bois-Anemone nemorosa-Ranunculaceae
_DSC9106-Anémone des bois-Anemone nemorosa-Ranunculaceae

_DSC9106-Anémone des bois-Anemone nemorosa-Ranunculaceae

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette anémone forestière est très commune dans certains bois frais où elle forme

de larges groupes. 

On trouve cette renonculacée dans les sous-bois feuillus frais ;

prés et prairies humides en zones montagneuses et submontagneuses.

 

_DSC9582_Anémone fausse-renoncule-Anemone ranunculoides-Ranunculaceae
_DSC9582_Anémone fausse-renoncule-Anemone ranunculoides-Ranunculaceae

_DSC9582_Anémone fausse-renoncule-Anemone ranunculoides-Ranunculaceae

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette anémone se reconnaît à ses fleurs jaunes qui pourraient la faire passer pour une renoncule. Cette magnifique plante est très rare sur le département, connue de très peu de stations, dont certaines sont toutefois assez importantes.

 Plante vivace. Floraison : de mars à mai.

 Rosaceae

_DSC5264-dryade à huit pétales-Dryas octopetala-Rosaceae
_DSC5264-dryade à huit pétales-Dryas octopetala-Rosaceae

_DSC5264_Dryade à huit pétales-Dryas octopetala-Rosaceae

 

Vivace, c'est un sous-arbrisseau nain et rampant se propageant facilement sur les substrats caillouteux de montagne ou plaine.

Appelée aussi : Dryade octopétale, Thé des Alpes, Chênette, Thé suisse.

 Floraison : de juin à août.

 Scrophulariaceae

_DSC5242_Pédiculaire verticillée-Pedicularis verticillata-Scrophulariacea
_DSC5242_Pédiculaire verticillée-Pedicularis verticillata-Scrophulariacea

_DSC5242_Pédiculaire verticillée-Pedicularis verticillata-Scrophulariacea

 

Ce pédiculaire se rencontre dans les pelouses assez humides et les prairies d’altitude.

 

Ses fleurs sont pourpre foncé, groupées en un épi assez court.

Ce sont des plantes herbacées vivaces, plus rarement annuelles ou bisannuelles, qu'on rencontre chez nous  essentiellement en montagne.

Elles sont semi-parasites, leurs racines portant des petits suçoirs qui s'implantent sur les plantes herbacées voisines. Elles noircissent en se desséchant.

 Strélitziacées

_DSC4258_Oiseau de paradis-Strelitzia-Strélitziacées
_DSC4258_Oiseau de paradis-Strelitzia-Strélitziacées

_DSC4258_Oiseau de paradis-Strelitzia-Strélitziacées

 

Le strelitzia ou oiseau de paradis est un genre de plantes ornementales de la famille des Strélitziacées. Ces plantes, originaires d'Afrique du Sud, doivent leur nom botanique à l'épouse de George III d'Angleterre, la reine Charlotte de Mecklenburg-Strelitz. Strelitzia reginae et Strelitzia nicolai sont les deux espèces les plus utilisées comme plantes d’ornement pour leur inflorescence en forme de huppe d'oiseau. Strelitzia reginae, l'espèce la plus connue, se caractérise par des feuilles oblongues et de magnifiques fleurs orange et bleues.

Elle peut mesurer entre 1,50 et 2 mètres de haut.

 Typhaceae

_DSC3372_Petite massette-Typha minima-Typhaceae
_DSC3372_Petite massette-Typha minima-Typhaceae

_DSC3372_Petite massette-Typha minima-Typhaceae

 

Espèce protégée, cueillette et ramassage interdit 

 Violaceae

_DSC5841_Pensée sauvage-Pensée tricolore-Viola tricolor-violaceae
_DSC5841_Pensée sauvage-Pensée tricolore-Viola tricolor-violaceae

_DSC5841_Pensée sauvage-Pensée tricolore-Viola tricolor-violaceae

 

 Elle est commune à peu près partout sur le continent eurasiatique, près de la mer

ou à l'intérieur des terres, à des altitudes qui vont de 0 à 2 700 m.

Elle fleurit d'avril à septembre.

Elle peut le plus souvent être bicolore, jaune et violette.

La forme tricolore, jaune, blanche et violette, est la plus recherchée.

Elle donne son nom à l’espèce.

Fleurs non identifiées ou en cours_Turquie Mai 2013